ECHOMEDIAS - LE JOURNAL DE L'ASSOCIATION SENDRA
 ECHOMEDIAS N°13 - Les services d'aides à la personne ASP - Juillet 2013 Par Joëlle Delange
N°13 Cécile Arlotto - AVESA - Tél. 04 94 17 79 70
CA

L'accompagnement dans la maladie et la fin de vie


D’après l’enquête nationale MAHO (Mort à l’hôpital) du Dr Edouard-Ferrand publiée l’an dernier les trois-quarts des malades sont seuls au moment de leur trépas. 80% des français souhaitent mourir chez eux alors que 75% des patients en fin de vie décèdent dans les établissements hospitaliers. Accompagner l’homme dans la mort tout en préservant sa dignité répond à un besoin et à une nécessité !

C'est la loi du 04 mars 2002 qui définit la fonction des réseaux de santé : " Les réseaux de santé ont pour objet de favoriser l'accès aux soins, la coordination, la continuité ou l'interdisciplinarité des prises en charge sanitaires, notamment de celles qui sont spécifiques à certaines populations, pathologies, ou activités sanitaires. Ils sont constitués entre les professionnels de santé libéraux, les établissements de santé, les institutions médico-sociales et les représentants d'usagers ".

Echomédias : Cécile Arlotto, vous êtes médecin coordinateur et responsable de l’équipe AVESA. Quel est son rôle ?
Cécile Arlotto :
Nous venons en soutien du patient, de son équipe libérale de professionnels de santé. Il s’agit d’une démarche globale dont l’objectif est d’améliorer le confort et la qualité de vie des personnes prises en charge. Ce peut-être des conseils thérapeutiques, des soutiens psychologiques, des séances de relaxation...

Echomédias : A qui s’adresse le réseau ?
Cécile Arlotto :
Aux patients atteints de maladie grave chronique, en phase palliative, à leur entourage et aux professionnels de santé.

Echomédias : Comment vous contacter ?
Cécile Arlotto :
La demande peut être faite par le patient, l’entourage familial, amical ou professionnel. Mais l’intervention du réseau se fera avec le consentement du patient et du médecin traitant.

Echomédias : Combien avez-vous de prises en charge et pendant combien de temps ?
Cécile Arlotto :
172 prises en charge en 2012 avec une durée moyenne de 2 mois.

Echomédias : Les patients désirent-ils mourir à l’hôpital ou chez eux ?
Cécile Arlotto :
les souhaits des patients peuvent changer avec l’évolution de la maladie.

Echomédias : La loi Léonetti est-elle appliquée, à savoir qu’elle interdit l’acharnement thérapeutique ?
Cécile Arlotto :
Elle est mal connue. Cependant le principe selon lequel l’obstination déraisonnable est interdite et condamnable, est relativement bien respectée. Des efforts d’explication et de diffusion de cette loi sont encore nécessaires. Néanmoins certaines associations comme JALMALV (Jusqu’à la mort accompagner la vie) aident à la faire connaitre.

  Propos recueillis par Joëlle Delange - Journaliste du GES SENDRA
ECHOMEDIAS N°13 - SENDRA ASP

Valérie Sciauvaud Qualité et professionnalisme !
Les métiers de l’ASP (service aux personnes) sont très diversifiés puisqu’ils touchent la petite enfance, les personnes handicapées, âgées ou en fin de vie.

- Valérie Sciauvaud (SENDRA) - Lire la suite >>>

Carole Seigneur Les conditions d’attribution et les métiers concernés
Nous essayons de répondre à la diversité des besoins des bénéficiaires : l'entretien de la maison, le repassage, les courses, la préparation des repas,le jardinage...

- Carole Seigneur (SENDRA) - Lire la suite >>>

Yves Eixarch Un moyen d'être heureux
J'exerce mon métier depuis 8 ans et je l'aime toujours autant. On ne s'ennuie jamais, chaque jour est différent.

- Yves Eixarch - Lire la suite >>>

Cécile Arlotto L'accompagnement dans la maladie et la fin de vie
Il s’agit d’une démarche globale dont l’objectif est d’améliorer le confort et la qualité de vie des personnes prises en charge.

- Cécile Arlotto (AVESA) - Lire la suite >>>

Pierre Behar Un domaine à professionnaliser !
Le niveau de professionnalisation de l'intervention à domicile est insuffisant. En France, en moyenne seuls 25 % des salariés ont le 1er niveau de diplôme - équivalent au CAP - que l'on appelle le DEAVS.

- Pierre Behar (ESPACE-MS) - Lire la suite >>>

Stéphanie Bonnet Les différences entre les entreprises à but lucratif et les associations dans les ASP
490 structures qui oeuvrent pour le service à la personne...

- Stéphanie Bonnet (QUALIDOM-SUD) - Lire la suite >>>

Sandie Badel Les problèmes économiques liés à l’ASP
Plusieurs facteurs expliquent les difficultés économiques des associations et plus généralement du secteur des services à la personne.

- Sandie Badel (POLE ASP-REGION PACA) - Lire la suite >>>
  ECHOMEDIAS N°13
ECHOMEDIAS N°13
Abonnement
ABONNEZ VOUS A ECHOMEDIAS
RECEVOIR LE JOURNAL EN PDF
Les champs marqué d'un (*) sont obligatoires
NOM* :
PRENOM* :
SITUATION ACTUELLE* :
Etudiant
Demandeur d'emploi
Salarié(e)
Retraité(e)
Autres
SI - AUTRES - PRECISEZ :
E-MAIL* :
OBJET :

ESA | SSIAD - SENDRA
Pour plus de renseignements sur l'ESA dans les cantons de Fayence - Bargemon et Comps sur Artuby (83) - Document PDF
ESA
ECHOMEDIAS - LE JOURNAL DE L'ASSOCIATION SENDRA