Une première…

Comme vous le savez, l’association SENDRA a souhaité s’investir dans l’acquisition de logements dégradés afin de les réhabiliter et de les remettre sur le marché de la location. Ces travaux de rénovation sont assurés par SENDRA Chantiers pour les collectivités, institutions et autres structures ou par La CONCIERGERIE SENDRA MULTISERVICES quand la demande est faite par une entreprise ou un particulier. L’idée étant de travailler avec les propriétaires pour définir un projet de réhabilitation afin que le logement réponde aux critères de décence et qu’il devienne performant énergétiquement.

Les logements écoresponsables, acquis par l’association, sont destinés prioritairement aux salariés en insertion des différentes structures du GES, aux bénéficiaires de l’association de services aux personnes, aux protégés du service de Tutelle, et plus généralement à toute personne qui en raison de difficultés multiples, a du mal à faire valoir son droit au logement ; mais pas seulement.

Le 7 mai 2020, l’association a mis à disposition un appartement de type 3 à la famille d’Aïna*. Auparavant logés dans une chambre d’hôtel, Aïna et ses enfants ont demandé l’asile en France.

Demander l’asile c’est avant tout demander une protection à l’Etat en vue d’assurer sa sécurité et celle de ses proches.

Demander l’asile c’est fuir son pays, sa terre d’origine, sa patrie, en raison de guerres, de menaces graves, de persécutions compromettant sa survie.

Demander l’asile est un droit humain, pour lequel les Etats signataires des conventions internationales sont les garants.

Cette garantie passe par l’accueil de ces demandeurs d’asile et de conditions matérielles pour se faire : droit à un hébergement, à l’accès à la santé, à la scolarisation des enfants, …

En 2018, 91 865 demandes d’asiles ont été déposées auprès de l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) soit une augmentation de 24.7% par rapport à 2017. Il s’agit là du plus grand nombre de demandes enregistré depuis 1952 (sources OFPRA 2018)

Ainsi, l’Etat Français doit se réinventer et répondre à ce nouveau défi : pouvoir accueillir ce nombre de demandeurs d’asile en respectant l’octroi des conditions matérielles d’accueil.

Les défis, SENDRA les relèves depuis plus de 30 ans. En proposant et en expérimentant des solutions nouvelles répondant à plusieurs enjeux, nous avons pu démontrer un certain savoir-faire.

Pour permettre l’accueil de la famille d’Aïna, les équipes de SENDRA ont entièrement réhabilité et aménagé un appartement de type 3 en seulement 2 semaines.

L’achat d’équipements a été financé par le FONDS DE DOTATION SENDRA.

Le Fonds de Dotation est un outil juridique permettant de collecter des fonds auprès de particulier ou auprès d’entreprises voulant s’impliquer dans des missions philanthropiques, humanitaires, et caritatives.

La réhabilitation et l’aménagement de cet appartement auraient été impossible sans l’investissement des équipes bien au-delà de leur simple mission de salarié. Ce souffle frais d’un engagement renouvelé était aussi perceptible pendant la période active du confinement. Pour cela, la Direction tient à remercier chaleureusement toutes les équipes.

Au-delà de ces remerciements, la joie, le bonheur et les sourires lisibles sur le visage des enfants, ont été la plus belle récompense de cet investissement.

Pour finir sur ce travail d’équipe, le vecteur commun a été les valeurs, individuelles et collectives portées et partagées par l’association SENDRA et plus particulièrement par Monsieur BOITTIN Maurice, son Président Fondateur.

Il y a plus de 30 ans, Monsieur BOITTIN a fait le pari fou de croire en ses valeurs. S’il était possible de faire le résumé de ce grand homme en un mot, un seul viendrait à l’esprit de ceux qui l’ont connu : « résilience ». Comme un père, il a transmis ce capital humain et grâce à lui, le quotidien est guidé par la conviction que rien n’est impossible. Forts de cette transmission, les équipes avancent et sèment des solutions en faisant fis des obstacles. Engagé, volontaire, humaniste et ambitieux, il a su partager et enseigner ses valeurs à tous les salariés et surtout les mettre à profit de nos bénéficiaires de tout horizon.

L’horizon ne le perdait pas de vue, car l’accueil de cette famille est une première pour l’association mais certainement pas la dernière de son large champ des possibles.

Sarah SOUDANI Chargée de mission GES SENDRA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.